"Le mot qui compte"

Argumentaire du projet « Le mot qui compte »

 

           Le 21 septembre 2016, la Maison de Santé

« Le Champ de la Rose » de  Bohain-en-Vermandois (02) participe à la Journée Mondiale de la Maladie d’Alzheimer, qui vise à sensibiliser le grand public aux enjeux de cette maladie encore trop peu connue.

 

La personne atteinte, mais aussi son entourage, sont confrontés au quotidien à des épreuves perçues comme très stigmatisantes, puisqu’elles exigent de se confronter au prisme, parfois déformé, du regard des autres. Dans l’imaginaire collectif, en effet, le diagnostic d’Alzheimer sonne toujours le glas de toute vie sociale, des projets et des passions de la personne malade, que l’on s’imagine incapable de prendre des décisions, d’agir, voire même de ressentir les choses.

 

Lutter contre ces idées reçues, qui ne correspondent pas à la réalité de la maladie et de son évolution, est le premier objectif de la journée du 21 septembre : sont ainsi prévus la sensibilisation des plus jeunes le matin, au travers d’une lecture et d’une activité de création artistique, puis l’information du grand public l’après-midi, au travers d’une conférence animée par le professeur Stéphane Adam, autour des stéréotypes de la maladie et de la vieillesse en général.

 

 

S’informer, communiquer, et surtout replacer le patient au cœur de sa maladie, agissant plutôt que subissant la pathologie, est aujourd’hui plus que jamais un enjeu de société. A l’EHPAD de Bohain comme dans de nombreuses autres institutions, les équipes soignantes s’engagent au quotidien pour préserver l’histoire, la personnalité et l’humanité de chacun : médiation artistique, ateliers de mobilisation cognitive, zoothérapie… diverses animations sont mises en place pour améliorer le quotidien des personnes malades et de leur famille. Remercier ces équipes qui s’investissent aux côtés des patients, mettre en valeur leur implication et l’impact de leur travail au travers de stands présentant leurs projets, est ainsi le second objectif du 21 septembre.

 

 

Enfin, une exposition temporaire sera proposée aux visiteurs, regroupant à la fois des réalisations de résidents, d’enfants des écoles, et d’artistes invités.

 

A travers différents modes d’expression artistique, la parole se délie, les peurs se conjurent, les pensées s’apaisent...et les mots qui comptent refont surface.